MEUTE

TRIANON / PARIS / 2019

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils brouillent les pistes. Ils sont allemands, ils s’appellent MEUTE et c’est une fanfare. Et si on ajoute à cela le fait qu’ils portent tous une veste qu’on imagine héritée de la pochette du Sergent Pepper, ça finit de compliquer la description. En basant leur musique sur les beats hypnotiques, en y ajoutant un metallophone, des cuivres, un souba, des pouêt-pouêt et des tchak-tchak, MEUTE produit « à la main » une musique électro mais sans électronique, un dancefloor redoutable, aussi chouette à voir qu’à écouter. Ils avaient secoué le festival Bonaventure à Malo en juin dernier. Ici, c’est Le Trianon qui vibre avec eux.

Bernard PEUR