You are currently viewing DONALD PIERRE

DONALD PIERRE

Disco Polemica

Par aSk

Romain Guerret (Aline) revient à ses plaisirs en solitaire. Après Dondolo (où il annonçait déjà la couleur de son statut d’éternel fanfaron), le revoici en DONALD PIERRE (ses 2ème et 3ème prénoms), soit en Don Juan version Pierre Richard. Avec son approche socio déconnante et toujours sur le fil, Disco Polemica prône la danse au bord du vide et la farandole du désespoir. Plus Madchester que C86, mix parfait entre Eurovision (sauce Telex), italo-disco et Les Charlots. De Dondolo à DONALD PIERRE, même don de soi, même « pro-tube errance » et exubérance pop, à la fois lente résurgence générationnelle et régurgitation fulgurante de fin de soirée où se côtoient aussi bien Human League, Captain Sensible, Ottawan, que Delpech, Mylène Farmer et François de Roubaix. Un art du collage faussement rétro (« 40 VNR »), entre ode érotique (« Trésor ») et parenthèses imprimées panthère (irrésistible single produit par Yan Wagner). Une forêt tropicale aussi torride qu’émouvante tel un poster de soleil couchant qui réchaufferait au-delà du réel. Difficile de se faire un nom avec deux prénoms, paraît-il. DONALD PIERRE : dark side of Disney ou ultime provocation dada-conservatrice ? Plutôt une conversation ad lib avec son alter ego alien qui écumerait carrés VIP et karaokés jusqu’au petit matin.

Date de sortie : 22 octobre 2021